lundi 11 décembre 2017

Parcours à thème

Comme vous avez pu le comprendre dans le dernier post

Le golf est un jeu de contrôle de variables !

Vous en doutez encore ? Alors je vous demande de plonger dans vos souvenirs pour répondre à cette question :
-Ne vous êtes-vous jamais fait cette réflexion : " quand je putte bien, les mises en jeu vont partout, et quand je travaille les mises en jeu, se sont les approches qui grattent ! c'est un jeu de fou !"

Si je devais imager cette notion, c'est un peu comme si vous aviez une haie de 200m à tailler. Plus vous taillez un endroit plus cet endroit garde sa forme.
Le problème est que plus je m'occupe d'un endroit, moins je m'occupe des autres.

Entrainez-vous à développer certaines variables, tout en faisant en sorte de consolider les habiletés déjà "acquises".

L'entrainement le plus adapté pour cela est le parcours à thème. 
Voici le thème que j'ai proposé à des élèves.
Vous allez jouer alternativement les clubs longs puis les clubs courts  :
-Pour des sacs complets : driver / sw / bois 3 /pw / hybride / fer 9 / fer 4 / fer 8 / fer 5 / fer 7 / fer 6 et on recommence ...
-Pour des 1/2 série : bois 3 / sw / fer 5 / fer 9 / fer 7 et on recommence...
Vous avez bien sur, le droit de prendre votre putter sur le green.

adaptation à la situation
Dans la majorité des cas, vous allez vous retrouver avec un club non adapté à la situation (approche au bois 3, mise en jeu au SW ).
Vous serez obligés de concevoir vos coups avant de jouer.
Cela vous imposera d'adapter votre prise, votre posture, votre amplitude à chaque coups.
Comme vous êtes sur le parcours, vous devrez continuer à faire votre routine de préparation, avoir la même mécanique de geste etc...

Ainsi on oblige le joueur à s'adapter, créer de la nouveauté, tout en continuant à faire des  choses déjà connues.

Alors à vos clubs, et si vous voulez d'autres thèmes de parcours, rendez-vous dans un prochain post.




vendredi 1 décembre 2017

Améliorer la régularité !?

Amis golfeurs, voici de quoi soulager vos esprits.
Résultat de recherche d'images pour "physique musculair"
Physique

Je sais que j'ai déjà posté quelques informations sur la notion de régularité, mais quelques récentes discussions avec mes frères de jeu de golf ont mis en avant une nouvelle certitude.

Le golf n'est pas un jeu de régularité !

Si vous deviez mettre sur le papier ce que représente la complexité du jeu de golf on pourrait dire de lui que c'est un jeu :
  • Physique : 70 à 140 swings + 10km à pieds.
  • Technique : Les différentes habiletés à développer telles que gestion des 5 lois mécaniques (centrage / orientation/ vitesse / angle d'attaque / chemin de club).
  • Résultat de recherche d'images pour "technique"
    Technique
    Mental : Eu égard aux principes et conceptions des différents coups, « le golf est un jeu qui se joue sur un terrain de 15cm, l'espace entre les 2 oreilles » disait Bobby Jones.
  • Émotionnel : Tenter de jouer avec les émotions que peuvent générer, un obstacle, le regard des autres, le score, l'enjeu d'un compétition...
  • Social : Vous allez passer 4 heures avec des personnes que vous ne connaissez pas forcément
  • Esprit du jeu : c'est aujourd’hui le seul jeu où le joueur est aussi son propre arbitre.Il devra s'infliger lui même ses pénalités
Pour autant seul deux choses comptent pour la grande majorité des golfeurs en progression:
« Il faut que je développe ma technique pour être régulier !»
Résultat de recherche d'images pour "mental"
Mental

Remettez ces choses en perspective : si vous étiez un excellent technicien, pourriez-vous l'exploiter pleinement si :
  • Vous aviez fait 3h heures de jardinage ou d'activités physique la veille ?
  • Vous receviez un texto au départ du trou 1, vous annonçant qu'il y a une tache jaune sur la plafond du salon ?
  • Vous aviez 150m de vol de balle pour franchir cet obstacle, sur le dernier trou de la compétition ?
  • Vous deviez faire la partie avec une personne que vous n'appréciez pas plus que ça ?
  • Résultat de recherche d'images pour "emotionnel"
    Emotionnel
    Vous aviez involontairement touché le sable juste avant de démarrer votre geste ?
La réalité c'est que est golf est un jeu complet par la quantité de variables qu'il faut gérer.

Vous devriez donc prendre le temps de les travailler.
  • Je prends le temps de m'échauffer avec de petits gestes, des petites vitesses, avec une intention particulière, exemple : demi swing en maintenant ma face de Sw après impact au sol.
  • Avant un plein swing, je visualise la position finale que je veux faire et prends le temps de comparer une fois le geste réalisé.
  • Résultat de recherche d'images pour "social"
    Social
    Au practice, toutes les 2 balles je change la cible et le club.
  • Venir s'entrainer c'est par exemple : putter (10x1m + 7x2m + 5x3m + 3x5m + 2x10m) avec un score de 36, puis approche ( 5x30m + 3x15m + 2x10m) score 3 puis practice.
  • Avant de m'endormir, je fais 10 putts mentaux à 1m que je vois entrer dans le trou.
  • Je vais le plus souvent jouer en demandant à être avec d'autres joueurs (ce qu'il se passera sur toutes vos compétitions).
Résultat de recherche d'images pour "golf game"Certains exercices permettent de développer plusieurs habiletés en même temps.

Imaginez à présent laisser tomber le fardeau de la régularité...

Alors quelle habileté avez-vous envie de développer maintenant?

jeudi 23 novembre 2017

S'autoriser à réussir !

Je participe à un groupe MASTERMIND, au sein duquel a été citée cette phrase :

"Nous avons tous une limite mentale qui correspond à ce que nous nous autorisons à gagner et au niveau social qu'on s'autorise à atteindre. Au de là, on se Sabote !!"

J'ai pris cette phrase de plein fouet, puisqu'elle correspond à de nombreux souvenirs golfiques.

Vous pouvez immédiatement la transcrire par : " Nous avons tous une limite mentale qui correspond à ce que nous nous autorisons à jouer et à l'index que l'on s'autorise à atteindre.

J'étais à l'époque membre du Golf de Bussy St Georges dans le 77 (vivier de joueurs français comme Grégory Havret et Romain Wattel, entre autres). Mon index avoisinait le 6 et le parcours me rendait 3 coups.
Résultat de recherche d'images pour "golf de bussy guermantes"

Traduction pour les néophytes : pour améliorer mon classement il fallait que je joue moins de +9 au-dessus du PAR sur 18 trous.

Lors d'un test de classement (les fameux mardis de Bussy), je finis,pour la première fois de ma vie de golfeur,  les 9 trous aller, dans le PAR.
Je prends conscience de mon score au départ du 10 , je me projette instantanément dans le futur entrain dire à ma famille que j'ai enfin réussi à décorer

Résultat de recherche d'images pour "limites"A partir de ce moment, un phénomène que j'ai moi même, à l'époque identifier comme de l'auto-sabotage est apparu. Pour une raison inconnue les coups qui sortaient si bien jusqu'alors sont devenus moins précis, plus aléatoires, générant des bogeys sur chaque trous du retour. À la fin des 9 derniers trous j'avais joué +9, m'empêchant ainsi de descendre mon classement.
Je vous laisse imaginer dans quel désarrois émotionnel, je me suis retrouvé.


Ceci n'est qu'un exemple qui m'a appris à ne plus compter le score pendant une partie. Mais nous savons que c'est un leurre destiné à endormir un mécanisme inconscient.

Mais alors quel est ce mécanisme qui norme cette limite? Pourquoi ne pas oser jouer plus bas ? Pourrait-on ne pas mettre de bornes ? A-t-on le droit de ne pas en avoir?  Un psy dirait qu'il y a un sentiment de culpabilité latent mais je ne suis pas là pour faire de la psychologie de supermarché.

Je me souviens pour autant, dire à mes parents que je n'avais pas besoin de cours techniques mais de quelqu'un qui s'y connaitrait en préparation mentale.

Nombreux sont mes élèves à me raconter des anecdotes similaires. N'avez vous jamais dit :
"non, c'est impossible pour moi."
Résultat de recherche d'images pour "autocritique""je ne pourrais jamais descendre plus bas"
"je suis réaliste, ça n'est pas réalisable"
"je suis nul"
"je suis ... d'index"
"ce trou là c'est mon démon"
"ce club là, je ne sais pas le jouer"
"je joue très bien mon bois 3, mais le Driver je le laisse au garage"
Tout un tas de phrases conscientes, sommes toutes "raisonnables" mais qui ne sont en fait que des croyances et des échos de votre inconscient !

Résultat de recherche d'images pour "confiance"Voici l'exercice que vous pourrez tentez si cela vous chante, que l'on pourrait identifier comme de l'auto-thérapie.
objectif: Identifier et prendre nos convictions irrationnelles, les réfuter, et les remplacer par des pensées saines qui répondent à 5 critères :

- Se fondant sur des faits objectifs : mon coup n'est pas nul, il n'a pas décollé mais il est droit vers ma cible
- Aidant à protéger ma vie et ma santé : je ne suis pas nul, je suis un joueur débutant en apprentissage
- Encourageant à atteindre mes buts à courts et moyens termes : Ce coup ci, je vais plutôt faire 2 demi-coups car je ne sais pas encore passer au-dessus d'un bunker, j'irai revoir mon Pro pour gagner en confiance sur ce coup.
- Résolvant mes conflits intérieurs : compte tenu de la quantité de paramètres à contrôler pour réussir ce coup, si je rate, c'est juste parce que je suis un être humain.
Résultat de recherche d'images pour "confiance"- Enseignant comment faire face à mes émotions, sans débordement de colère ou autres artifices tel que l'apéro systématique avant d'aller jouer :  Je tente ma chance, si il y a un souci j'ai la dropping zone pour me remettre en jeu sans trop perdre de coups.

A vos clubs et vos pensées.

Rappelez-vous qu'il est plus facile de continuer à se croire mauvais, plutôt que s'autoriser à prendre conscience de nos progrès.

Résultat de recherche d'images pour "limites"Et si je jouais sous le PAR demain ?!

vendredi 17 novembre 2017

Aérien ou terrien 2.0

J'ai eu l'occasion d'écrire un post sur les notions d'aérien ou terrien.

Lorsque je travaille sur le profil d'équilibre préférentiel d'un élève, nous passons par une vingtaine de tests de résistances qui vont permettre de déterminer un profil complet identifié par 4 lettres.

Résultat de recherche d'images pour "décision à prendre"Résultat de recherche d'images pour "perception"Le profil ainsi révélé va permettre de mettre en avant, dans un premier temps, 3 choses intéressantes pour votre jeu :
-Le mode de perception : aérien ou terrien.
-La prise de décision : ce qui stimule le passage à l'action.

- Le type de motricité : dextérité / globale / rythmique / conceptuelle.

Le plus étonnant est le rapprochement que les créateurs ont fait avec les tests de personnalités MBTI que certain d'entre vous ont pu faire avec votre travail.

N'est il pas exceptionnel de se dire que notre code comportemental peu être révélé par de simples tests d'équilibre.
Résultat de recherche d'images pour "myers briggs"
Pour ma part : ESFJ
Profil terrien, nécessitant une grande prise d'information détaillée.
Type de motricité globale : le haut et le bas du corps bouge en bloc.


Résultat de recherche d'images pour "emotion,"
Inconvénient de tout ceci :
Au même titre que l'on ne peu pas cerner l'ensemble de la personnalité de quelqu'un, les tests d'équilibre doivent se faire régulièrement pour qu'ils soient confirmés.

En effet toute fatigue physique ou mentale, ou émotion peu moduler votre profil d'équilibre au point de vous faire passer dans votre profil d'équilibre opposé :
En version Golf, un obstacle à franchir, le départ d'une compétition le coup de fatigue au trou 14.

Les profils d'équilibre sont donc très intéressants comme outils d'amélioration du contact de balle, mais nécessite une connaissance de ses trois profils ; fort, ombre et soutien et de savoir quand passer de l'un à l'autre, pour les exploiter de façon optimale.

Et vous quel est votre profil préférentiel?